L’interview de Violette Guillet, Directrice Générale d’Avenir Apei

Comment les établissements sociaux et médico-sociaux ont-ils vécu la pandémie de coronavirus et les deux mois de confinement en France ?
Violette Guillet, directrice générale de l’association Avenir Apei, qui gère des foyers accueillant des personnes avec un handicap mental dans les Yvelines, évoque son expérience, entre manques et adaptation permanente.

Lire le dossier complet d’Arte

Des milliers d’adultes handicapés ont vécu le confinement dans des institutions spécialisées. Confinés mais pas toujours épargnés : les établissements dans lesquels le virus est entré ont dû s’organiser, créer des « zones Covid » et parfois batailler pour faire soigner leurs résidents gravement touchés, lorsque les hôpitaux étaient débordés.
Ces difficultés d’accès aux soins, déjà existantes hors pandémie, se sont aggravées pendant la crise sanitaire.

Lire le dossier